Un nouveau rythme à tenir

Ainsi que j'ai pu vous l'écrire précédemment, j'ai donc commencé un boulot. Outre l’arrivée de ce nouveau job, chamboulement assez marquant en soi, c’est tout un mode de vie qui s’en trouve modifié. En effet, les levers de matin à 6h - 6h30 (6h d’après la police, 6h30 d’après les syndicats manifestants), requièrent de ne pas se coucher trop tard… Et quand le retour du boulot se situe aux alentours de 18h30 – 19h… Je crois que là tout est dit !

Tree

L'arrivée au travail...?

Il en résulte un temps pour soi et des loisirs considérablement réduits, ou du moins plus espacés dans le temps les soirs de semaine. Alors on s’organise, et puis on fait aussi des choix parfois !

Le problème viendrait aussi du fait que le manque de sommeil se ressent surtout le matin. Car le soir, la journée de travail terminée, celui-ci laisse place à la détente. Et là soirée file alors sans s’en rendre compte, jusqu’à ce qu’il soit bien tard, avec parfois les regrets qui vont avec le lendemain.

nng_images

"Bon les gars, je suis en réunion!"

A la recherche du sommeil perdu

KBLD98_bigSi les premières semaines se sont révélées plutôt éprouvantes, j’ai pu constater en revanche que ces derniers temps ça allait bien mieux ! Le fait est que je dors un peu moins. Finis les 8 – 9 h de sommeil que je tâchais de m’accorder, ce n’est pas faute d’avoir essayé au départ, mais très vite cet objectif s’est révélé impossible à réaliser. Si je dors moins, le fait par contre d’avoir repris une activité physique semble avoir contribué à ce regain de forme.

Je dors moins, je fais plus de sport, je fais attention à la récupération (la douche glacée sur les jambes lourdes fait son effet), et la fatigue se fait moins ressentir.

Tout ceci bien sûr, couplé aussi au corps qui s’habitue de lui-même peu à peu à cette nouvelle vie.

En tout cas une chose est sûre, je me suis toujours promis de ne pas sacrifier ma vie privée et mes soirées de temps à autre à cause de mon travail. Une question d’organisation.